BERLIN IST

Berlin est une punk en Crocs qui t’attend, une bière dans une main et son vélo dans l’autre, pour t’emmener dans un dédale de pierres sombres comme deux fois l’Histoire, le long d un mur à fucking tourists qui ne sépare même plus l’Antifa du Kapital, où le bio s accole au VW et le beau s’accommode du laid. Berlin est un Pit sans collier, lâché au bord d’un canal aux senteurs de beuh et de BBQ, qui court après le serpent jaune des parcs aux enfants rois jusqu’aux squats végans, libre comme une Currywurst souple comme un Ampelmann et surtout sûr de son bon droit tel un cycliste pressé ; alors ne l’entrave pas. Berlin est une fille sexy, enchaussettée dans ses Birkenstock, qui mixe nonchalamment pour des bobos bigarrés, le long de tags politisés au soleil se couchant sur un aéroport de réfugiés, sans se soucier, ni de l’orage qui point, ni de son Gemüse Kebap qui dégouline sur ses vinyles. Berlin est un Hells Angels rouge, une jeune Turque enhijabisée, un startuper cocaïné, une bourgeoise libertaire, un trans en chantier, une musicienne de rue acidulée, un dealer africain, une trader à l’affut, un vieux bolchévique couperosé, une performeuse libérale, un enfant auto-suffisant, une Dadaïste darwiniste…

Berlin est.